Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LA PARENTALITE PAR ALOMERE

LA PARENTALITE PAR ALOMERE

Savez-vous que cet accompagnement est naturel chez nos amis les dauphins? La future mère dauphin est secondée tout au long de sa grossesse, lors de la naissance du petit et encore après. Alomère seconde les Parents dans leurs interrogations.


Accouchement à domicile: témoignage (suite)

Publié par Alomère sur 10 Juin 2010, 17:13pm

Catégories : #naissance - accouchement

 http://static.blogstorage.hi-pi.com/monbebeblog.com/a/al/alomere/images/mn/1276157276.jpg


"Dès que j’ai ressenti les premières contractions, des doutes que je n’avais jamais eu à l’esprit jusque-là sont apparus.

La douleur de plus en plus forte que je ressentais me faisait douter de mon choix d’accoucher sans assistance médicale et surtout remettait en cause ma certitude d’être capable d’accoucher.

C’est là que la présence de B. et de mon conjoint se sont avérées importantes.

Voyant B. rester sereine, je savais que ce que je vivais était normal. Quand je sentais une contraction arriver, je prenais la main de mon chéri ou je lui demandais de rester contre moi et sa présence me donnait le courage nécessaire. Il m’a incité à me faire confiance. A partir du moment où j’ai accepté la douleur et où je l’ai observée au lieu de la combattre tout s’est passé très vite.

Quand le bébé a commencé à sortir je ressentais la douleur avec joie et non avec de la peur. Je sentais à chaque poussée une puissance incroyable en moi que je n’avais jamais soupçonnée jusque-là.

Accoucher d’un enfant c’est aussi accoucher de ce qu’on est réellement.

C’est oser être, sans pudeur, sans peur.

Surmonter ses peurs et laisser les choses se faire d’elles-mêmes.

Je n’ai pas attendu qu’on me dise à quel moment pousser pour faire sortir le bébé. J’ai senti quel était le moment. Tout mon être s’est centré sur cet enfant qui voulait naître.

Je sais maintenant que le choix d’accoucher à la maison nous a donné l’occasion de vivre pleinement cet évènement, sans regards extérieurs, sans stress, dans une énergie qui nous correspondait.

Aménager un endroit devant la cheminée avec un matelas, des coussins et des bougies, se préparer à cet instant avec conscience, choisir la position la plus appropriée et avoir la possibilité de tout changer quand le besoin s’en faisait ressentir, faire ces choix ensemble, ont été autant de petites choses qui ont participé à accueillir notre enfant sur cette terre en lui disant « tu es le bienvenu ».

 Pascale Massé Terra Mater"


A voir ou revoir ici:

 

Commenter cet article

Nath 29/08/2010 14:00



Il n'est jamais trop tard ... ;)


J'ai eu comme expèrience de naissances, la chance d'avoir des accouchements de plus en plus beaux, de plus en plus naturels, pour arriver à ce que je trouve être (pour moi) la perfection !


C'était un but que je n'ai malheureusement pû poursuivre à son terme pour la naissance de mon BB3 ... mais inévitable et comme une évidence pour BB4.


Chaque grossesse, chaque naissance m'ont permis d'avancer sur des chemins de vie différents à chaque conception et mise au monde.



Alomère 29/08/2010 20:13



Je ne sais pas si ma réponse vous a été transmise, alors je le renouvelle.


Mon BB3 a disposé d'une naissance formidable ( à l'hopital tout de même) et je dois dire qu'il est celui qui s'adapte le mieux aux évènements et celui qui sait ce qu'il lui faut par lui même§§§



Nath 29/07/2010 09:24



On se retrouve un peu toutes des les récites de Mamans qui ont donné la vie à la maison !


C'est doux, moins traumatisant ... et c'est raiment que la pudeur est appréhendé différemment...


Un moment de pur bonheur, cela à été l'expérience de ma vie .. j'ai appris à me connaitre réellement, je me suis réparé de plein d'instants de ma vie ...


C'est encore aujourd'hui agique, tous les jours lorsque je m'assois sur mon canapé, lorsque je prends un bain avec mon Bébé ...



Alomère 27/08/2010 21:30



Je n'ai pas eu la chance de connaitre cela, je le regrette énormément



Archives

Nous sommes sociaux !