Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LA PARENTALITE PAR ALOMERE

LA PARENTALITE PAR ALOMERE

Savez-vous que cet accompagnement est naturel chez nos amis les dauphins? La future mère dauphin est secondée tout au long de sa grossesse, lors de la naissance du petit et encore après. Alomère seconde les Parents dans leurs interrogations.


Accoucher en compagnie de la douleur

Publié par Alomère sur 9 Mars 2010, 12:04pm

Catégories : #naissance - accouchement




Sylvie Thibault accompagnante et Dr. Lisanne Papin (médecin) au Quebec


"Dans notre société, la douleur est souvent mal vue. Si on regarde au niveau du sport, elle est très bien vue. Le marathonique, il fait son marathon, il est confronté à la douleur. J'aime moins le mot souffrir.A ce moment là, il se dépasse et un accouchement, c'est à peu près comme ça, mais dans la société, c'est toujours véhiculé que la douleur est  atroce, mal vue. Et si on comprend le pourquoi on est là et au lieu de se battre avec la douleur, on aide le petit bébé à avancer, on prend la vague, on prend les contraction, on aide le petit bébé à avancer, la perception va être complètement différente. Moi, j'ai eu des accouchements où les femmes pouvaient rire en travail sans péridurale.Il y a des personnes qui le vivent très bien et qui acceptent la douleur dès le départ. Par exemple, masser, chez une femme ça va entraîner des endorphines, elle va être bien. Il faut vraiment préparer les gens au niveau de la douleur, ça va entraîner de l'adrénaline et tout ça favorise les endorphines, donc au niveau de la préparation on regarde ça.

Question: qu'est-ce qui favorise par exemple l'émission d'endorphine?

Entre autre, j'ai une petite liste que je vais regarder avec la clientèle. Les lumières tamisées vont aider, je prépare le conjoint à une surprise à l'accouchement - tu connais ta femme, donc s'il y a quelque chose qui te fait plaisir ça va entraîner des endorphines qui sont sécrétées par le cerveau, par l'hypophyse et c'est l'hormone qui fait plaisir. Il y même des papas que l'on a vu arriver en clown, un papa qui est arrivé avec une perruque verte, pendant tout le déroulement du travail et tout le monde en voyant le couple souriait donc ça entraînait des endorphines. On va travailler à se faire plaisir et à éliminer le stress. Beaucoup d'endorphines et diminuer l'adrénaline. J'appelle ça l'effet élastique. Il faut vraiment qu'il y ait un écart entre les deux et on sait que quand on arrive à l'hopital, on ne sait pas trop où on est et ça peut être un stress. Il faut réduire ce stress-là et je pense que la préparation fait que les femmes sont calmes et savent à quoi elles s'attendent.

C'est sûr et certain que d'avoir quelqu'un en qui on a confiance va aider aussi à se relâcher et la relaxation, arriver à se laisser aller, va être pour beaucoup dans accoucher rapidement et accoucher bien."

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !