Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LA PARENTALITE PAR ALOMERE

LA PARENTALITE PAR ALOMERE

Savez-vous que cet accompagnement est naturel chez nos amis les dauphins? La future mère dauphin est secondée tout au long de sa grossesse, lors de la naissance du petit et encore après. Alomère seconde les Parents dans leurs interrogations.


Comme une place de village

Publié par Alomère sur 23 Janvier 2010, 01:45am

Catégories : #L'Alomère

Copie de enfant, manger, déjeuner, mère.

Françoise Dolto pensait qu'il était important que les familles se croisent, se rencontrent, fassent connaissance... comme à l'époque des places de village où tout le monde se rassemblait pour discuter, tandis que les enfants d'abord collés à leurs mères, partaient progressivement pour jouer avec les autres.

Elle pensait aussi que le parler vrai et le parler juste était essentiel à l'épanouissement des enfants.

Elle disait que cette façon de faire pouvait être délicatement et subtilement infusés des uns aux autres.


Ce blog peut-il avoir cette fonction? En tous cas, pas sans vous.

Pour recevoir le prochain article automatiquement, inscrivez-vous à la Newsletter!

Parlez, partagez, commentez, suggérez… vous êtes les bienvenus !

 

Découvrez

Ou

Redécouvrez

Super women

 

Liste des articles:

couches "bébé"

Tous les articles

Commenter cet article

GUILIANN 25/01/2010 11:27


Ma MAMAN essayera de passer souvent...


Alomère 25/01/2010 19:26


La place du village vous attend! C'est quand vous voulez!


Chue 24/01/2010 22:39


pour avoir connu personnellement le fils de francoise dolto (Connu sous le nom de carlos) ce qu'elle conseillait et appliquait ds son boulot elle ne l'appliquait pas avec ses propres enfants
qu'elle a enormement delaissé au profit de ceux dont elle s'occupait ds son boulot
je travaille avec des enfants et adolescents et je les aime beaucoup mais jms je ne ferais passer ces enfants avt mon fils


Alomère 25/01/2010 08:32


Et oui, on dit que ce sont les cordonniers les plus mal chaussés! Quel dommage, quand on a tant de savoirs!


Archives

Nous sommes sociaux !