Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LA PARENTALITE PAR ALOMERE

LA PARENTALITE PAR ALOMERE

Savez-vous que cet accompagnement est naturel chez nos amis les dauphins? La future mère dauphin est secondée tout au long de sa grossesse, lors de la naissance du petit et encore après. Alomère seconde les Parents dans leurs interrogations.


Dépression post-partum - article

Publié par Alomère sur 4 Avril 2010, 20:04pm

Catégories : #lien mère-enfant

depression-drawing.jpg

 

 

 

L'ensemble du parcours pour faire et avoir un enfant est particulièrement émouvant et éprouvant, tant physiquement que psychologiquement.


La preuve en est, la teneur de vos articles, relatant vos émotions mises à mal.


C'est pourquoi il arrive que certaines femmes "s'épuisent" et glissent, s'enlisent dans la dépression, appelée à juste titre post-partum ou post-natale.


Changements hormonaux, stress, douleurs, attentes déçues, soutien insuffisant? La ou les causes exactes de la dépression ne sont pas bien connues, bien que des recherches soient menées.


Peu importe, finalement, pour nous aujourd'hui. Voilà cette mère engluée dans cette dépression. Ce qui est certain, c'est qu'elle n'y est pour rien! Mais le sait-elle seulement?


C'est un mal qui se soigne, mais le problème est que les femmes, super women de notre époque (nous y reviendrons) ne comprennent pas toujours ce qui leur arrive; la méconnaissance ou la culpabilité si féminine sont telles, qu'elles ne s'autorisent pas à aller demander de l'aide à un médecin.


On pense que cette dépression concernerait 3 à 20 % ( source Psychomédia) des femmes! Elle peut apparaître à n'importe quel moment après la naissance, plutôt dans les 6 mois, et peut durer 1 an! 


Il faut agir rapidement avant que la motivation et le narcissisme eux-mêmes soient atteints et que le pessimisme prenne le dessus sur la vision du monde et de l'avenir.


Elle sera soignée par la psychothérapie et/ou la pharmacothérapie.

 

Si vous rencontrez une femme dans un tel état, soulagez-la de son sentiment de solitude, puis orientez-la vers des soins appropriés.


Ne la laissez pas...


Part Alomère

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !