Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LA PARENTALITE PAR ALOMERE

LA PARENTALITE PAR ALOMERE

Savez-vous que cet accompagnement est naturel chez nos amis les dauphins? La future mère dauphin est secondée tout au long de sa grossesse, lors de la naissance du petit et encore après. Alomère seconde les Parents dans leurs interrogations.


Grossesse et maladie génétique

Publié par Alomère sur 14 Février 2010, 18:39pm

Catégories : #grossesse

Pour répondre à vos questionnements concernant les examens de diagnostiques prénataux, voici les informations que je peux vous apporter.

---------------------------------

Il existe plusieurs techniques intervenant à différents stades de la grossesse.

Le test d'AFP ( Alpha-foetoprotéine) ou tritest, est proposé à toute femme enceinte mais reste facultatif. Ce test permet de dépister le Syndrome de Down ( trisomie 21) ou d'éventuelles malformations. Il est effectué par un prélèvement sanguin entre la 15e et 22e semaine. Les résultats sont connus en 1 ou 2 semaines, mais l'échographie et l'amniocentèse confirmeront toujours ce test.

L'échographie du premier trimestre mesure la clarté nuccale. Elle sert à dépister des maladies chromosomiques et en particulier de la trisomie. Elle sert aussi à déceler des anomalies de la circulation lymphatiques et certaines maladies cardiaques. Elle peut être l'élément déclencheur d'une recherche plus poussée.

A partir de 13/14 semaine d'aménorrhée, c’est l'amniocentèse .L'amniocentèse consiste en l'introduction en milieu stérile et sous échographie de contrôle, d'une aiguille très fine à travers le ventre de la mère et d'une aspiration de 15 à 20 ml de liquide amniotique, dans lequel se trouvent quelques cellules du foetus, permettant l'étude de son carotype (photographie des chromosomes).Cet acte biologique permet de déterminer si les cellules prélevées présentent ou non des anomalies.

Les résultats, fiables à 99,9%, sont connus en 2 semaines environ.

Ce test se fait sans anesthésie et n'est pratiquement pas douloureux. Le repos est nécessaire un jour ou deux après l'examen.
 
La choriocentèse est le prélèvement des villosités choriales.  Il est pratiqué entre la 15e et 19e semaine.
Lorsque le placenta a été localisé par échographie, le gynécologue introduit un mince tube - le cathéter - par voie vaginale ou à travers le ventre, jusqu’à l’endroit où se situent les villosités choriales du placenta, où le médecin prélève un échantillon.  
Les villosités choriales sont des petites excroissances constituant le futur placenta. Le chorion est l'enveloppe externe de l’embryon.
La choriocentèse permet de se procurer une quantité suffisante d’ADN immédiatement disponible pour un diagnostic biochimique ou moléculaire rapide. Ainsi, elle permet de réaliser le caryotype du fœtus.
Dans 1% des cas, une fausse couche peut se produire dans la semaine suivant l’examen. Il est donc nécessaire de bien se reposer. Les résultats sont transmis au bout de 3 à 4 semaines.

Le procédé est identique pour la cordocentèse (cordon) qui se pratique à la 21e semaine.

Tout ces examens sont sources d'angoisse. Ils visent en premier lieu à prévenir les problèmes afin de les éliminer. Mais ils introduisent au coeur de la grossesse des problèmes auxquels les parents n'auraient pas forcément songés.

L'attente des résultats est un véritable moment de torture à traverser...

Le bébé le ressent, il perçoit l'angoisse légitime de sa mère, comme celle de son père. Certaine mère arrête même de parler et de penser à leur bébé, pour ne pas s'investir et prendre le risque de souffrir après! Imaginez ce que vit alors ce bébé.

N'oubliez pas ma devise: pas de trou de parole.

N'oubliez pas ma devise: pas de trou de parole.
 pas de trou de parole.
§§§

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !