Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LA PARENTALITE PAR ALOMERE

LA PARENTALITE PAR ALOMERE

Savez-vous que cet accompagnement est naturel chez nos amis les dauphins? La future mère dauphin est secondée tout au long de sa grossesse, lors de la naissance du petit et encore après. Alomère seconde les Parents dans leurs interrogations.


Puéricultrice: "je veux vous parler d'un métier mal connu"

Publié par Alomère sur 22 Août 2013, 09:24am

Catégories : #devenir parents

Je veux vous parler d'un métier mal connu: la puéricultrice (en France).

 

Quand j'ai décidé de changer de métier, je me suis dit que je voulais être puéricultrice.

J'en parlais autour de moi et on me répondait:

"Ah oui ? Tu veux garder des enfants ? A domicile, chez toi ou en crèche ?"
"Non, puéricultrice, c'est une infirmière spécialisée en pédiatrie."

Pour devenir puéricultrice, il faut d'abord être infirmière ou sage-femme et passer le concours d'entrée à l'école de puériculture puis faire 12 mois d'études.

Actuellement, les puéricultrices se battent pour que leurs études subissent une refonte complète des programmes en passant de 12 mois à 24 et obtenir ainsi un grade Master avec la reconnaissance salariale associée.

Où trouve t-on les puéricultrices ?


A la maternité, d'abord, pour assurer les premiers soins si besoin, le suivi et surtout être un conseil pour les parents sur les soins, l'allaitement, les besoins spécifiques de chaque enfant,  etc... Je ne remercierais jamais assez Claire qui a pris le temps de m'aider pour mon premier lors des mises au sein qui m'étaient compliquées et qui a sauvé mon allaitement qui semblait compromis.

Elles sont ensuite dans les différents services à l’hôpital pour prendre soins des enfants malades toujours en lien avec les familles. J'ai été en admiration en pédopsychiatrie sur ces puéricultrices qui prenaient en charge de enfants avec troubles plus ou moins importants et m'ont fait adorer mon stage.


Les puéricultrices, on les retrouve aussi en PMI. Ce sont elles qui assurent le suivi des bébés ou enfants en cas de besoin, que ce soit en consultation en centre ou à domicile.

Elles sont également présentes lors des signalements par l'Aide Sociale à l'enfance.

Les puéricultrices sont chargées de faire les entretiens et visites auprès des assistantes maternelles pour l'obtention de l'agrément.

On peut aussi les retrouver à la direction des crèches.


  Je dis "elles" mais les hommes ne sont évidemment pas exclus du cursus, on les appelle des puériculteurs. L'ANPDE (Association Nationale des Puéricultrices Diplomées et des Etudiantes) a d'ailleurs à sa direction un homme: Sébastien Colson.

L'ANPDE a lancé une pétition pour que soit mieux reconnu et revalorisé ce métier indispensable aux enfants à leur famille. C'est ICI

 

http://perlbal.hi-pi.com/blog-images/215281/mn/13771603477.png

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !