Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LA PARENTALITE PAR ALOMERE

LA PARENTALITE PAR ALOMERE

Savez-vous que cet accompagnement est naturel chez nos amis les dauphins? La future mère dauphin est secondée tout au long de sa grossesse, lors de la naissance du petit et encore après. Alomère seconde les Parents dans leurs interrogations.


Savoir attendre

Publié par Alomère sur 28 Janvier 2010, 17:42pm

Catégories : #avant la grossesse

foetus-sucant-son-pouce.jpg


"Je veux un bébé tout de suite! "

 

 

"J'en est mAAAArE d'attendre"

 

Il suffisait de la pilule pour ne pas être enceinte.
Il devrait suffire de l'arrêter pour devenir enceinte; mais non, ça ne se passe pas comme ça!

Que se passe-t-il donc quand on arrête la pillule?

Pourquoi le bébé n'arrive--t-il pas plus vite?


Nous sommes toujours pressés, et bien que nous ayons conscience de la domination de la vitesse, de cette accélération  néfaste pour soi et pour les autres, nous pressons le temps dans un refus de subir la frustration ultime pour un couple qui veut un enfant.

Car cette orgie d'accélération nous altère , nous déshumanise!


Nous ne prenons presque plus le temps de se dire bonjour, ou au revoir tellement nous sommes pressés.

Pourtant toutes ces choses qui nous relient et qui donnent du prix à nos vies sont des valeurs essentielles à cultiver: famille, amitié, relations significatives avec soi-même et les autres. Elles demandent de prendre du temps, de prendre son temps... et non d'en perdre, comme on serait tenté de le croire!

Ces instants présents si précieux sont animés de manifestations extérieures telles que des regards, des rires, des paroles, des pleurs aussi.


Ces instants permettent de garder en mémoire, de réparer, d'apprivoiser le temps.

Pourquoi la "destination" serait-elle plus importante que le "voyage" lui-même?

 

Barjavel nous disait: "... le temps qui nous est accordé, nous l'utilisons à fuir, les yeux fermés, en appuyant à fond sur l'accélérateur, pour aller faire n'importe quoi, n'importe où..."


 A cette allure, l'être humain n'arrive plus à situer son corps dans l'espace. Il se sent égaré physiquement et psychiquement.Il ne peut plus procréer!

Nous avons oublié que c'est bon d'attendre. Nous avons oublié comment profiter des moments où nous arrivent les choses.


Gandhi nous conseille:"... Nous avons mieux à faire de la vie que d' en accélérer le rythme..."


Vous avez mieux à faire de votre vie que d'en brusquer son rythme.


Prenez votre temps et savourer le, comme un met délicat, avec toute la gourmandise possible, à chaque instant.


Et c'est dans cet avre de paix que bébé tout confiant arrivera.

.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

VIRGINIE la maman 03/02/2010 11:07


Mon Mari et moi on faisait en sorte de ne pas y penser, en fait j'avais arrêté la pillule le jour de notre mariage et on s'était dit "il viendra quand il viendra" .... Ce qui a été le plus dur pour
nous, c'est l'entourage qui pose constement des questions, qui en deviennent même méchants pour certains... C'est à ce moment là que l'inquiétude nous a envahi .... UN ARTICLE sur ce que vous venez
de dire, OUI pourquoi pas, mais faites-en un aussi pour parler de ses problèmes liés à l'entourage des couples :o) ...


Alomère 03/02/2010 23:01


Oui, un article sur l'entourage malveillant, car ce n'est pas fini, quand l'enfant est là, il continue:

il dort pas bien ton bébé? Oh!!! Ma paaauvre!!! Moahhh, mon bébé il dort très bien, moahhh !!!

tu ne l'allaites pas? (grand silence pesant...)

quelle taille et quel poids à la naissance? Moahh, il faisait... ( et alors là, il est déjà mieux que le vôtre)

J'en ai à la pelle des exemples comme ceux-là!


VIRGINIE la maman 02/02/2010 11:06


C'est parfois dur d'attendre .... Au début on y pense pas, puis les mois passent, les années aussi .... les gens autour de soi n'arrangent pas les choses en posant continuellement la même question
"et un petit bébé maintenant que vous êtes mariés, c'est pour quand ?" .... Alors on tombe dans l'inquiétude, et après le médecin dit "c'est parceque vous y pensez trop" ... Il est marrant ... Mon
mari et moi on a commencé à se poser des questions après 3ans d'essai, et sincèrement, il est difficile ne ne pas y penser après tant de temps....


Alomère 03/02/2010 10:43


Oui, quand la décision est prise de faire un bébé, comme on n'est pas assez informés, on s'imagine qu'il va arriver tout de suite, nous comme les gens, et nous voilà inquiets et nous voilà dans la
spirale. Alors, oui, c'est dur d'attendre. Il ya quelques années de cela, ce qui était dur, c'était d'avoir un enfant quand onn'en voulait pas ( année 60). Il y en a eu des pleurs de femmes! Des
avortements à sa sauvette, des mutilations etc... La pilule,les moyens de contraceptions en général sont une avancée énorme. Mais il ne faut pas se tromper. La pilule signifie: pas d'enfant quand
j'en ne veux pas et non, un enfant seulement quand j'en voudrai. Peut-être dois-je écrire un article à ce sujet?


bûchette 30/01/2010 17:32


Alicia intervient sur mon blog, elle attend avec impatience un bébé après une première fausse couche.


Alomère 30/01/2010 21:07


Je comprends. C'est une bonne idée pour elle. Ma mise en route sur ce site est un peu difficile ( je viens de bébéblog) mais elle peut me poser des questions ou discuter avce moi quand elle veut,
si elle veut.


bûchette 28/01/2010 23:14


Alicia aurait tant besoin de ces paroles. Je lui envoie l'adresse de votre blog.


Alomère 30/01/2010 07:40


Qui est Alicia? Que puis-je pour elle?


Archives

Nous sommes sociaux !