Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LA PARENTALITE PAR ALOMERE

LA PARENTALITE PAR ALOMERE

Savez-vous que cet accompagnement est naturel chez nos amis les dauphins? La future mère dauphin est secondée tout au long de sa grossesse, lors de la naissance du petit et encore après. Alomère seconde les Parents dans leurs interrogations.


Témoignage: un enfant différent

Publié par Alomère sur 5 Avril 2010, 22:25pm

Catégories : #témoignages

http://static.blogstorage.hi-pi.com/monbebeblog.com/a/al/alomere/images/mn/1270223254.jpg

 

 

" Voilà en octobre 2003 je fais un test et le test se révèle positif , quelle joie pour mon homme et moi depuis le temps qu'on attendait se miracle .

Les mois passent, le 1er trimestre avec une peur de fausse couche car j'en avais fais une un an avant , et puis à 4 mois 1/2 décolement du placenta , donc je dois rester allitée pendant 1mois puis le mois passe et c'est bon je peux retourner à mes occupations .

Arrive le jour du déclenchement, car ils étaient pas d'accord pour la date enfin bref ,on m'installe dans une salle de travail avec perf pour commencer.

Les contractions arrivent et l'anesthésiste me pose la péri. Arrive le moment où bébé a des difficultées cardiaques alors là on me dit:

- c'est le moment ,

Je pousse , je pousse mais bébé ne veut pas venir , alors la sage femme m'appuit de toutes ses forces sur le ventre pour faire sortir bébé et là il pointe le bout de son nez , il se met à pleurer et n'a pas pu reprendre sa respiration (détresse respiratoire ) alors vite vite la sf me prend mon bébé.

Je reste plusieurs heures sans savoir si mon bébé est en vie: pas de sage femme, pas de doc.

 Je reste seule dans mon doute à pleurer , arrive un moment où mon homme rentre dans la salle et me dit que mon bébé va etre transféré à 45 min de là où g accouché en néonat car il me dit que les doc lui on dit qu'il était entre la vie et la mort et je me mets à pleurer sans pouvoir m'arréter .

Ils prennent mon bébé loin de moi sans savoir si il va passer la nuit ou quoi que se soit. Je passe une nuit blanche , c'est trop dur .

Le lendemain, mon homme va le voir. Il me dit:

- ça va, il ne respire pas seul, il a un appareil

J'ai accouché le vendredi et j'ai vu mon bébé le lundi donc pas facile . Les mois passent, plein d'examens , moi fatiguée moralement et physiquement , heureusement mon homme me soutient énormément heureusement .

Il a 6 mois quand , on commence a l'amener dans un CAMPS , il progresse beaucoup , il y va jusqu'à l'âge de 5 ans il ne parle pas n'est pas propre ,très dur de changer les couches de son enfant qui normalement est en âge depuis longtemps d'aller aux toilettes seul quand je vois les enfants "normaux" qui vont aux wc seuls, c'est dur.

Il m'arrive de me dire pourquoi moi qu'est ce que j'ai fais pour mériter ça mais bon il progresse il commence à me dire des mots et c'est un petit calin il est vraiment attachant , j'ai d'ailleurs les larmes aux yeux quand je parle comme celà de mon enfant , mon voeux le plus cher serait qu'il devienne un jour un enfant comme les autres . Depuis qu'il va dans un IME il progresse beaucoup, c'est pour ça que si vous avez peur de voir votre enfant dans un établissement comme ça, penser à lui et pas à vous.

Une maman de BBblog

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !